Les filles qui courent à Terre d’Oc

12h05, il faut battre le rappel comme tous les mardis, on motive les troupes et on y va !
Coup d’œil à l’extérieur, royal ! grand beau temps comme d’habitude, on va devoir chercher l’ombre des pins et des chênes verts.

Rappel vers les bureaux, qui va courir aujourd’hui ? Aude ? Audrey ? Virginie ?
et Jean Claude
, depuis qu’on a changé le jour d’entrainement, on ne le voit plus beaucoup !
Rapide traversée de l’atelier senteur « Bonjour tout le monde ! »…
pas le temps d’entendre l’écho nous sommes déjà dans le vestiaire.
On s’observe :
– « on met le T.Shirt Terre d’Oc aujourd’hui ? »
– « yes » l’esprit d’équipe ça va nous motiver pour courir !

On saute dans la voiture, musique, on se  met en condition, direction les collines de Provence. En 5 minutes, on y est :  on arrête la voiture toujours au même endroit, chemin de Piebon on a notre parking près du canal et  là , le choix s’impose :
– « Tu veux courir combien de temps ?
– Oh, pas trop j’suis fatiguée..
40 à 45 mins ça va ?
– Oui mais  pas plus »

Manue, Aude, on se concerte, en deux minutes le parcours est fait…
– « et si on est trop crevée, ben on prendra l’autre option »… importante celle-ci pour convaincre que tout est possible, même de renoncer certains jours où la forme n’y est pas.
Aude met en route son chrono  sophistiqué, distance, moyenne, calories tout y est.
Elle nous donnera les résultats à l’arrivée, pour la plupart, on a encore besoin de trouver de la motivation dans le chrono et les calories brulées, vivement le jour où on ira courir pour le plaisir ! A force de trainer dans les collines on connait les coins et les recoins, et on alterne sous-bois, goudron , sentier le long du canal d’arrosage, ça sent bon le pin, les herbes de Provence qui nous griffent les chevilles et Audrey qui n’aime pas les descentes raides….il en faut pour tout le monde.

On transpire, on souffle, on souffre mais on a rien sans mal ! Pas besoin de rappeler  qu’en avril prochain il faudra défendre le trophée des entreprises et associations deVilleneuve gagné avec 5 représentants, pas mal ! et c’est plus la quantité que la qualité qui prime, on est pas des pros… mais la concurrence est là.

Allez, quelques centaines de mètres, le petit groupe s’étire au fil des kilomètres, mais on arrive groupé, c’est le but.
– « alors combien aujourd’hui ? » l’éternelle question…
– « et la moyenne ?
9.5km/heure » nous annonce triomphalement Aude.
Bien super, on se félicite, encore un de fait, pas le temps de trainer, il faut rentrer.

Dans le jardin, les filles nous voient arriver avec nos T.Shirts vert flashy.
Deux, trois remarques toujours positives du style « bravo les filles ».
La douche, on la prend souvent tiède, histoire de baisser la température du corps, et de perdre un peu de rouge aux joues, après ça on se retrouve à la cuisine au compte-goutte. On a moins de scrupule devant l’assiette ces jours-là et déjà, certaines, pas rassasiées de souffrance, parlent de la prochaine sortie, avant mardi prochain…

« Aude ça te dit d’y retourner vendredi ? »

Emmanuelle BERTIN
Chargée du Développement durable chez Terre d’Oc 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s